Ce qu’il faut savoir sur la kétamine et à quoi sert la kétamine en 2021/2022

Achetez de la kétamine liquide/poudre/cristal avec Bitcoin auprès du vendeur le plus discret en ligne et pour une livraison plus rapide.

Qu’est-ce que c’est ? Qu’est-ce que la kétamine ? et Pour quoi la plupart des gens utilisent-ils la kétamine en 2021/2022 ??

La kétamine est un anesthésiant dissociatif connu pour son usage vétérinaire. En tant que drogue, ce produit est utilisé en contexte festif et sexuel.

La kétamine se présente sous forme de poudre ou de liquide (bouteille de Ketalar, la forme commercialisée) qui est “cuisiné” à savoir chauffé dans une poêle propre jusqu’à évaporation du liquide pour produire la poudre.

Comment ça se prend ?

Sous forme de poudre, la kétamine peut être sniffée ou ajoutée à une boisson.

Il faut éviter de mélanger la kétamine à l’alcool ou au G (GHB/GBL) car ces substances peuvent amplifier fortement leurs effets respectifs.

La kétamine peut être fumée si la poudre est mélangée à du cannabis et du tabac sous forme de joint. La poudre de kétamine peut aussi être mélangée à de l’eau et injectée par voie intramusculaire, mais jamais par voie intraveineuse. Parfois, la kétamine est conditionnée en pilules. 

Acheter de la kétamine liquide/poudre/cristal avec Bitcoin

Effets recherchés

Prise à petite dose, la kétamine peut booster le niveau d’énergie, faire planer, provoquer une sensation d’engourdissement, de « détachement de son corps » ou donner l’impression de rêver ou de flotter.

Elle peut causer des hallucinations et des expériences de décorporation – l’impression de quitter son corps et d’entrer dans une autre réalité ou de rencontrer Dieu ou des aliens.

Les effets durent de 45 à 90 minutes si la substance est sniffée et jusqu’à trois heures si elle est injectée ou avalée. Chez les usagers tolérants, l’effet est beaucoup plus court.

Effets non recherchés

  • Vertiges
  • Nausées et vomissements, d’où un risque de suffocation en cas d’évanouissement
  • Sentiment de désorientation et de détachement de la réalité
  • Palpitations et souffle court 
  • Vision trouble et difficultés à articuler 
  • Dysfonctionnement de la vessie – et même une urine de consistance gélatineuse dans les cas extrêmes 
  • Infection des voies urinaires comme la cystite 
  • Ecchymoses et blessures au réveil – la kétamine ayant un effet engourdissant, on se blesse facilement sans ressentir la douleur.

K HOLE

A plus forte dose, on peut arriver vite à une perte de conscience de soi. Cette expérience, appelée « K hole », peut durer jusqu’à 90 minutes. Dans cet état, on a du mal à bouger ou à parler – cela est même parfois impossible – et on éprouve des difficultés respiratoires.

En cas « K hole », mettre la personne à l’écart et la préserver de la musique et des lumières vives. La rassurer, lui dire que ça passera et qu’elle s’en remettra. Sortir d’un « K hole » est l’affaire de minutes ou d’heures, selon la quantité absorbée.

Sexe sous kétamine

Bien que la kétamine puisse exciter sexuellement, elle peut aussi empêcher de bander ou de jouir.

La kétamine peut lever les inhibitions et pousser à avoir des rapports sexuels non protégés.

La kétamine est parfois utilisée pour faciliter la pratique du fist, car elle détend le sphincter. Comme elle atténue également la sensation de douleur, certaines pratiques peuvent provoquer des lésions internes dans le rectum ou des coupures et des saignements qui peuvent passer inaperçus. 

Du coup, le risque de transmission du VIH, de l’hépatite C et d’autres infections augmente.

Consommateur régulier ? Attention aux utilisateurs de kétamine en 2021/2022

Les décès par overdose sont rares, mais on peut devenir tolérant à la kétamine. Il faut alors augmenter les doses pour obtenir le même effet. Certains consommateurs en deviennent dépendants.

Une utilisation prolongée de la kétamine peut provoquer des problèmes de santé mentale tels que :

  • Dépendance psychologique importante 
  • Anxiété
  • Dépression
  • Pensées suicidaires
  • Pertes de mémoire
  • Agressivité, comportement hostile et mégalomaniaque

La consommation régulière expose également à :

  • Problèmes de vessie : la kétamine peut provoquer une cicatrisation et une inflammation de la vessie. On ne peut plus se retenir longtemps et on ressent souvent le besoin d’uriner. Ces symptômes s’atténuent souvent en stoppant la consommation, mais dans certains cas, une opération est nécessaire.
  • Lésions aux reins ou au foie
  • Maux d’estomac et du sang dans l’urine

Mélanges

KÉTAMINE + DÉPRESSEURS

Comme la kétamine, ces autres substances ralentissent les fonctions biologiques. Leurs effets combinés peuvent t’assommer ou ralentir dangereusement la respiration et le rythme cardiaque.

KÉTAMINE + ANTI-VIH

Le ritonavir et le cobicistat sont des « boosters » contenus dans certains anti-rétroviraux (Rezolsta, Stribild, Symtuza, Norvir…) visant à augmenter la concentration de ces médicaments dans l’organisme et qui agissent de la même manière avec beaucoup d’autres drogues, mais aussi d’autres médicaments de cette classe.

La kétamine peut ainsi avoir des interactions avec les médicaments contre le VIH, conduisant à un risque de surdose et de coma. 

KÉTAMINE + ECSTASY/MDMA

La combinaison kétamine et MDMA est nocive car elle peut faire dangereusement monter la pression artérielle.

KÉTAMINE + TABAC/CANNABIS

Le fait de fumer une cigarette ou un joint après avoir consommé de la kétamine présente un risque d’incendie car tu pourrais être incapable de bouger. Il y a aussi un risque de brûlures car l’effet anesthésiant de la kétamine peut t’empêcher de ressentir la douleur.

Ce qu’il faut savoir sur la kétamine

La kétamine est habituellement sniffée sous forme de poudre, mais certains consommateurs l’ajoutent à leurs boissons. Ne jamais la mélanger à de l’alcool.

Certains consommateurs mélangent la kétamine à du cannabis et la fument sous forme de joint, mais l’expérience est désagréable et nocive pour les poumons. Le mélange Kétamine et cannabis induit aussi une sensation de nausée.

Les personnes à risque d’un accident vasculaire cérébral (AVC), sujettes à l’hypertension, aux problèmes cardiaques ou hépatiques doivent éviter de prendre de la kétamine.

Que dit la loi ?

La kétamine est un produit interdit classé comme stupéfiant à l’exception de l’usage médical et vétérinaire. Sa détention, même en cas d’usage privé, est donc passible de poursuites pénales. La conduite d’un véhicule sous l’effet de produits psychotropes est interdite et fait l’objet de poursuites judiciaires spécifiques.